“Pour payer le propriétaire, un homme très-dur, qui s’appelait M. Vautour.”

45,00

“Pour payer le propriétaire, un homme très-dur, qui s’appelait M. Vautour.” – Caricature sur papier épais, des marques du temps sur le papier… beaucoup de charme ! Encadrement : 20 x 26 x 3 cm – 500 g

Planche issue de la « Scènes de la vie privée et publique des animaux », recueil d’articles, de nouvelles, et de contes satiriques paru d’abord en livraison puis en livre illustré en deux volumes entre 1841 et 1842 avec le sous-titre « Études de mœurs contemporaines ».

Édité par Pierre-Jules Hetzel et illustré par le caricaturiste Jean-Jacques Grandville, il est le fruit de la collaboration de nombreux auteurs dont Honoré de Balzac, Benjamin Franklin, Alfred de Musset ou encore George Sand.

S’inspirant de l’ouvrage « Les Français peints par eux-mêmes », Grandville caricature le principe du panorama social en substituant aux portraits d’humains des représentations d’animaux. Grâce à la précision et au réalisme de ses traits, il établit ainsi parallèle entre l’homme et le règne animal.

A l’instar de « La Comédie Humaine », ces deux volumes se veulent un portrait critique de la société de l’époque. « Scènes de la vie privée et publique des animaux » connaît un tel succès public, qu’il devient un des livres illustrés les plus célèbres du XIXe siècle.

1 en stock

UGS : MVEC-003039 Catégorie :

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Stock

En Stock